02 32 23 72 40 | Contact | Questions

L’occasion pour Défisol et le conseil général de l’Eure  qui soutient  l’association, d’organiser une journée de communication pour valoriser cette approche alternative à l'agriculture conventionnelle. Depuis 2003 le Département finance cette action et Jean Louis Destans, Président du Département a pris part à cette journée.



Il a participé en montant sur un  tracteur en guidage automatique à une démonstration d’application modulée.

Il a pu aussi découvrir les progrès réalisés dans le domaine de la pulvérisation et les nouvelles pistes de recherches. 

Explication de la conductivité et du système de prélevement
 

Le témoignage de Patrick Hennequez à l'occasion du 30000 ème ha 

Depuis bientôt dix ans, nous menons des expérimentations sur l’agriculture de précision et nous sommes donc heureux aujourd’hui d’ouvrir ce site pour partager avec vous notre passion.

Et si comme nous vous êtes convaincu que l’avenir de l’agriculture passe par l’utilisation des nouvelles technologies pour mettre la bonne dose au bon endroit et au bon moment, alors ce site est fait pour vous.

Vous y découvrirez :

-Comment DEFISOL a exploré et mesuré l’intérêt des différentes techniques d'agriculture de précision.
-La rubrique REFERENCES qui vous permettra soit de vous familiariser avec la terminologie de l’agriculture de précision, soit d’approfondir vos connaissances.
Et si vous décidez de passer à l’action, alors consultez NOS PRESTATIONS qui pourront vous faire gagner du temps et de l’argent.
Ce site sera aussi l’occasion de vous faire part de nos découvertes et de nos activités dans nos NEWS AP. Nous espérons aussi que vous réagirez à nos articles et deviendrez ainsi un acteur du développement de ces technologies pour une agriculture durable et respectueuse de l’environnement. Vous pourrez aussi bien sûr nous poser vos QUESTIONS et consulter les plus fréquentes. Et pour bien démarrer,  pourquoi ne pas remplir notre sondage.
 

Bonne visite et à bientôt.
 

Par  Lionel PREVOST, Conseiller Général de l’Eure,  Président de la 7ème commission 

et Jean Paul Bois, Chargé de mission au Conseil Général.


 

A la fin des années 50, à la demande des pouvoirs publics et de l’Europe,  l’agriculture a relevé  le défi de nourrir les populations européennes. Depuis quelques années, l’agriculture doit affronter un autre défi : garder sa compétitivité, respecter l’environnement et mettre sur le marché des produits de qualité. Le modèle d’agriculture qui fut le nôtre est remis en cause.  Aujourd’hui, l’agriculture recherche d’autres voies. Il  est urgent d’innover, de rechercher, d’expérimenter. Différentes recherches sont en cours et se développent. Parmi les voies possibles, celle de l’Agriculture de Précision mérite d’être approfondie.  Elle dispose d’atouts qui en font une alternative d’avenir. C’est une approche scientifique avec les outils de notre époque  permettant de trouver l’équilibre entre la compétitivité nécessaire à l’agriculture et  le respect de l’environnement. Aujourd’hui,  opposer ces 2 pôles est stérile, ils sont complémentaires.

Lionel PREVOST

Lionel PREVOST

Jean Paul BOIS

Cette approche de l’agriculture n’est  pas un modèle nouveau en remplacement d’un autre dépassé. Non. L’agriculture de précision  n’exclut aucune autre approche : agrobiologie, agriculture intégrée, agriculture raisonnée. L’ensemble de ces recherches doit être vécu comme une diversité, une richesse pour l’avenir de notre profession. Qui plus est, ces approches peuvent se croiser. Il est possible de faire de l’agrobiologie avec les techniques de l’agriculture de précision, comme mettre en œuvre une agriculture intégrée avec les outils de l’agriculture de précision. L’agriculture de précision c’est le retour vers l’agronomie,  la connaissance et le respect de son sol : Connaître la qualité  de son sol par la conductivité, localiser ces différentes qualités sur une parcelle  hétérogène à l’aide du GPS, enfin apporter la bonne dose au bon endroit au bon moment (moduler) en fonction des besoins de la plante et de la qualité du sol.

 

 Cette recherche est actuellement en bonne voie. Elle est mise en œuvre avec succès dans le domaine des fertilisants. Pour demain, la recherche doit continuer pour mettre au point les capteurs nécessaires pour réduire l’ensemble des traitements phytosanitaires. L’objectif des promoteurs de cette agriculture,  c’est de réduire très fortement  les intrants et de gagner en productivité.  Elle demandera sans doute encore des années de recherches appliquées.  L’objectif n’est pas seulement prometteur,  il porte déjà ses fruits.

Le terme Agriculture de précision est sans doute trop restrictif par rapport à l’action de recherche mise en œuvre par Défisol27. Connaissance de son sol et des éléments qui le composent, apports en  fonction de l’hétérogénéité des sols et des besoins de la plante, localisation de la diversité des sols à l’intérieur d’une même parcelle (en particulier dans les zones de terres hétérogènes), autant d’aspects   que ne peut recouvrir le terme agriculture de précision…….trouver un autre terme ? Pourquoi pas ? En fait, il s’agit d’une agriculture scientifique mettant l’agronomie au centre de sa recherche,  utilisant les outils de notre temps et  qui n’enferme aucun agriculteur dans un modèle de production. Cette agriculture veut  tracer des voies d’avenir pour une agriculture assurant un revenu correct à ceux qui la mettent en œuvre, respectueuse de l’environnement, répondant aux attentes de la société et reposant sur l’initiative et la responsabilité des hommes.

On peut définir cette recherche dans laquelle estd’ores et déjà engagée une centaine d’agriculteurs comme une Agriculture renouvelée dont la compétitivité repose sur 3 piliers : l’agronomie, l’écologie et l’économie : une agro-écologie.